Le Journal d'Accueil Paysan Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées #25 - Séjour de vacances à la ferme en famille et avec animaux
Le Journal d’Accueil Paysan Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées #25

Le Journal d’Accueil Paysan Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées #25

LES ACTUS PAYSANNES EN OCCITANIE

PYRÉNÉES-MÉDITERRANÉE


Téléchargez le journal complet :

journal_accueil_paysan-25-web


 

 

Enfin les Rencontres Nationales dans le Sud !

 

Les adhérents qui se rendent régulièrement aux rencontres nationales ont pu avoir un bel aperçu de la géographie française rurale (Chédigny), montagnarde (La Bourboule), océanique (Nantes, Grandville) mais aussi urbaine (Grenoble, Lille) !

Les Rencontres Nationales ont rarement dépassé la Loire, et de mémoire, jamais la Garonne. Ce dernier élément expliquant certainement le manque de participation des sudistes. Ne cherchons pas plus loin une autre explication (au-dessus de Bordeaux, nous changeons de pays, c’est bien connu…).

L’autre explication est aussi le coût des repas, des hébergements etc., qui, ajoutés au temps et aux frais de déplacement, représentent un frein considérable.

Plus d’excuse cette année ! Tout cela est balayé d’un revers de main par une poignée d’adhérents (qui souhaiteraient d’ailleurs devenir deux poignées !).

Les Rencontres Nationales sont là, à proximité, dans un lieu accessible (coût) et magnifique (protégée par le Bugarach donc ces rencontres n’en seront que plus merveilleuses – ceci est une plaisanterie).

Vous connaissez déjà les dates, alors réservez votre train dès aujourd’hui pour bénéficier des meilleures offres. Des navettes seront prévues.

Si vous n’aimez pas rester assis toute la journée, venez prêter main forte aux bénévoles sur certains temps chauds.

Vous voulez vous engager dans l’organisation ? Devenez bénévole à temps plein et l’hébergement vous sera offert.

Mais surtout, venez pour observer, échanger et décider…

Pierre Jean Barthèyre

Antoine Depercenaire

 

Témoignage : des vacanciers partagent leur joie estivale

Cette année, direction la Bretagne, envie de découvrir la presqu’île de Crozon en famille, avec un ado et une fillette.

Objectifs : assumer notre condition de touristes mais faire vivre une structure qui ait du sens, découvrir un mode de vie différent du nôtre, et pourquoi pas sympathiser ? Forcément, ce fut Accueil Paysan.

Et bien, c’est plus que réussi sur toute la ligne. Marie et Claude Le Breton (tant qu’à faire) nous ont accueillis au mois d’août 2016 dans leur “Ty Coz” à Landévennec avec une gentillesse, une sincérité, une simplicité, qu’on ne rencontre pas souvent dans des lieux d’hébergement touristiques.

La maison est parfaitement restaurée, le cadre est splendide, la mer est à deux pas au cœur du Parc Naturel Régional d’Armorique avec un petit chemin forestier qui mène aux grèves de bord de mer en trente minutes à pied. On traverse une “réserve biologique intégrale”.

Comment les jeunes ont-ils vécu cette semaine à la ferme ? Vous me croirez, si je vous dis qu’ils mettaient un réveil pour être à la traite du matin à huit heures ? C’était bien agréable de voir les mômes nous amener du lait en direct du pis. Du coup, l’ado veut faire son stage de troisième là-bas (ça va être compliqué !)

Soirée crêpes tous ensemble, excellent moment de rigolade : on s’est senti chez nous.

Bref, nous on y retourne l’an prochain. Si je vous ai donné envie, laissez-nous une semaine en août !

Fabienne & Joël

 

Pénurie d’eau : et si nous consommions moins ?

L’eau est à la base de la vie. Si des aménagements en agriculture sont possibles pour s’adapter au manque d’eau, ils ne peuvent s’inscrire que sur du long terme. La consommation domestique pose aussi des problèmes aujourd’hui, et même si ce n’est pas encore le cas, il est fort probable que cette question se posera un jour ou l’autre…

D’importantes économies d’eau sont possibles dans la cuisine et la salle de bain grâce à de nouveaux équipements et des petits gestes.

Une douche plutôt qu’un bain

La démonstration est rapide : il faut compter 25 à 100 litres d’eau pour une douche, 200 à 250 litres pour un bain. Entre l’une et l’autre manière de se laver, aucune hésitation : le choix s’impose. Le coût de l’eau utilisée en un an fera sans doute changer d’avis ceux qui doutent encore de l’avantage de la cabine de douche sur la baignoire.

Une douche rapide quotidienne consomme un peu plus de 9 m3, par an, quand un bain chaque matin (ou chaque soir) absorbe 73 m3. Avec un prix moyen d’eau d’environ 3 € le mètre cube, la facture annuelle passe de 27 € pour la douche à 219 € pour le bain !

Une pomme de douche économe

On peut encore réduire sa facture d’eau avec un petit investissement. Car la pomme de douche est gourmande : son débit moyen oscille entre 12 et 40 litres par minute, soit une consommation comprise entre 25 et 100 litres pour une douche de cinq minutes.

En équipant la pomme de douche d’un aérateur ou en optant pour une douchette à faible débit (de 10 à 20 €), on réduit le flux de moitié tout en gardant le même confort. En effet, ces systèmes fractionnent les gouttes d’eau, grâce à un mécanisme de turbulence, ce qui donne une plus grande surface de contact avec la peau.

Une autre possibilité consiste à installer un “stop douche” qui permet de couper l’eau momentanément, le temps du savonnage, et de reprendre la douche ensuite à la même température. L’économie est estimée à environ 20 litres d’eau à la minute.

Réguler le débit du robinet

Après la salle d’eau, la cuisine, autre pièce grande consommatrice d’eau. Les régulateurs de débit des robinets permettent de limiter de façon importante le débit de l’eau sans nuire au “confort” de la vaisselle ou de la préparation des repas. Installés à la sortie du robinet ou à la base du flexible, les réducteurs de débit (ou économiseurs ou embout mousseur) augmentent la pression tout en réduisant le débit de l’eau : l’injection d’air donne l’impression d’utiliser la même quantité d’eau.

Le débit de l’eau passe ainsi de 12 litres à 6 ou 8 litres par minute, soit au moins un tiers d’économie. Ces appareils, commercialisés par les grandes enseignes spécialisées, nécessitent un investissement de l’ordre de 10 € pour une économie d’autant plus importante que la famille est nombreuse.

Faire baisser la pression

Parallèlement au réducteur de débit, il existe des réducteurs de pression. En principe fixée à 3 bars – soit 16 litres par minute –, la pression constatée dans certains logements monte souvent bien au-dessus de ce niveau.

Pour éviter les surpressions, sources de gaspillage et de détérioration des robinets et appareils électroménagers, il est recommandé d’installer un réducteur de pression. Placé en aval du compteur sur la conduite d’eau, le réducteur de pression permet d’éviter une surconsommation d’eau. Plus élevé qu’un réducteur de débit, son coût avoisine 150 €.

Des solutions pour ajuster la température

Ouvrir son robinet et attendre la température d’eau idéale prend quelques secondes voire quelques minutes avec un robinet classique, ce qui entraîne la perte d’une grande quantité d’eau… et les euros qui vont avec. La solution ? Changer pour un robinet thermostatique, ce qui nécessite un investissement d’au moins 40 €. Avec un tel robinet, la température est réglée d’avance grâce à une graduation inscrite sur l’appareil ; elle reste stable tant que l’eau coule. Cet ajustement immédiat de la chaleur requise évite de laisser couler l’eau et permet d’économiser jusqu’à 15 % de l’eau nécessaire à une douche. En un an, l’économie peut dépasser 5 m3.

Demi-réservoir et double débit aux toilettes

Les sanitaires représentent 20 % de la consommation d’eau d’un ménage. À raison de 9 à 10 litres d’eau écoulés en moyenne à chaque utilisation de la chasse d’eau dotée d’un réservoir central, l’addition grimpe vite.

Pour limiter cette utilisation excessive, on privilégiera les chasses d’eau “économes”, c’est-à-dire celles qui sont munies d’un système à double commande. Après chaque usage, l’utilisateur dispose alors d’un choix entre une évacuation qui utilise le réservoir complet ou simplement le demi réservoir. Un mécanisme coûte environ 30 € et un bon bricoleur est à même de l’installer tout seul.

Réduire la capacité du réservoir

Une astuce permet également d’économiser 1 à 2 litres à chaque remplissage du réservoir en y plaçant une brique ou une bouteille pleine pour limiter sa capacité. Les grandes surfaces spécialisées vendent également des sacs étanches ou des plaquettes qui réduisent la contenance du réceptacle. Plus chers que la brique ou la bouteille d’eau, leur prix reste minime, de l’ordre d’une dizaine d’euros.

 

Fiches techniques Accueil Paysan :

Préserver les ressources 

www.accueil-paysan-languedoc-roussillon.com/assets/preserver_les_ressources.pdf

Toilettes sèches 

accueil-paysan-bretagne.com/ajaxfile/uploaded/file/cahiers%20des%20charges/Cahier_des_charges_toilettes_seches.pdf

 

RENCONTRES NATIONALES

Telles qu’annoncées par Patricia COOPER, co-présidente d’Accueil Paysan Aude et Pyrénées-Orientales, les Rencontres Nationales d’Accueil Paysan 2016 auront lieu au Centre Ribambelle à Bugarach.

LES DATES :

Ouverture le mercredi 23 Novembre à 10h00.

Fermeture le vendredi 25 Novembre à 12h00.

 

Le thème vous sera présenté prochainement, mais le tourisme va être à l’honneur lors d’une table ronde. Notre région étant très marquée par ce type d’accueil, le thème s’est imposé de lui-même.

 

Les rencontres Nationales n’ont pas eu lieu dans le Sud de la France et donc dans une proximité relative depuis des années et des années. Alors, profitons de ce temps d’échange et d’écoute, et de festivités, nous nous attacherons à respecter ce dernier point, pour venir y participer.

Des commissions sont en cours de constitution, l’objectif est que chaque groupe de travail prenne en charge une partie de l’organisation des Rencontres Nationales. Pour l’instant, voici les listes des Commissions établies :

  • – Transport et signalétique

Accueil gares (Couiza, Carcassonne, Perpignan etc.) – plan d’accès – proposition horaire.

Gestion parking, Transport par mini-bus de la gare au centre, Signalétique.

 

  • – Service des repas

Préparation des tables avant le repas.

Organisation du service, gestion du ménage dans les salles de restauration

Buffet des régions (ou commission “service”)

  • – Nourriture et repas

En lien avec le cuisinier. Élaboration du menu et respect des tarifs.

Approvisionnement.

  • – Buvette et Bar

Organisation du bar (payant) ; pause café (gratuite) ; nombre de personnes pour le service.

  • – Animation et festivités

En fonction du budget.

Animation en soirée ; Animations potentielles le vendredi après-midi et le mercredi soir.

Organisation du marché paysan.

  • – Accueil et Logistique

Gestion du point accueil et de l’accueil ; Répartition des hébergements

Conditions techniques pour les festivités (tables, chaises etc.) ; Retransmission des débats dans divers lieux de Ribambelle.

Des bénévoles sont indispensables pour assurer le bon déroulement des Rencontres Nationales pendant leur tenue (soit les 23/24 et 25 novembre). Dans cette perspective, aucun travail en amont ou aval n’est demandé, juste un coup de main, pendant un, deux ou trois jours.

Ce coup de main, c’est quoi ?

  • – Accueillir les participants, leur donner leur numéro de chambre et les accompagner.
  • – Réceptionner les plats pour le buffet des régions.
  • – Aménager les salles pour les débats ou les repas.
  • – Aider au stationnement
  • – Tenir le bar quelques heures etc.

Cet engagement n’est pas forcément continu, mais il est nécessaire pour le bon déroulement.

Une inscription au préalable est demandée afin de garantir un minimum de sérénité aux organisateurs qui sauront ainsi qu’ils peuvent compter sur des bénévoles le jour J.

Pour rejoindre une commission de travail : inscription et renseignement au 04.68.31.01.14 ou aude.po@accueil-paysan.com

Merci,

Marie Coupet, Animatrice Accueil Paysan Aude et P.O.

 

Les trophées de l’agritourisme 2016.

C’est la 6è édition pour les trophées de l’agritourisme régional dont l’objectif est de valoriser les initiatives des agriculteurs en faveur de l’accueil des touristes et favoriser les échanges d’expériences et améliorer la professionnalisation de cette activité.

Le Défi Terroirs 2016 récompensera les initiatives dans quatre catégories :

– agritourisme,

œnotourisme,

– circuits de proximité,

– projets collectifs.

 

Un prix spécial «Bienvenue à la ferme» et un prix “Coup de Coeur” seront également remis.

Innovation, originalité, dynamisme d’un projet, tels seront les critères de sélection du jury. La participation a été ouverte à tous les agriculteurs de Languedoc-Roussillon  Midi-Pyrénées qui développent l’agritourisme, l’œonotourisme, les projets collectifs ou les circuits courts.

Les dossiers de candidature ainsi que le règlement sont sur ce lien : http://goo.gl/t0IwjB

Date limite de réponse : 14 octobre 2016

La remise des prix aura lieu le 8 décembre 2016 au Parc des Expositions de Toulouse à l’occasion du SISQA (Salon de la qualité alimentaire).
Vous souhaitez une idée et/ou besoin d’aide à remplir le dossier, n’hésitez pas à contacter Accueil Paysan.

« Allô Docteur Watt ? J’ai mal à ma consommation d’énergie… »

Pour vous guider vers une consommation d’électricité plus sobre et choisir des appareils électriques moins énergivores, Docteur Watt vous livrera tous les mois ses petites astuces.

Ce mois-ci, première astuce « efficacité énergétique » avec un appareil gourmand en énergie : le frigo.

« Chères lectrices, chers lecteurs, JE L’ENLEVERAIS

En 20 ans de recherche, il a été rendu possible de fabriquer des réfrigérateurs consommant 60% d’électricité en moins pour le fonctionnement régulier.

Votre réfrigérateur est en fin de vie ? Vous pensiez le changer bientôt ? Questionnez d’abord votre besoin (nombre de personnes dans le foyer, utilisation) et faites un tour sur le Guide Top Ten (www.guidetopten.fr), un comparateur indépendant de produits pour la maison et le bureau utilisant les critères suivants :

– Consommation énergétique la plus faible possible,

– Faibles nuisances pour l’environnement,

– Très bonne qualité,

– Prix raisonnable.

En moyenne, le poste réfrigérateur représente 15 % de la consommation d’électricité d’un ménage en 2013.

Docteur Watt

Infolettre d’Enercoop.

 

Programmes des formations :

Accueil Paysan 11/66

Objectif : Etre en capacité de restituer l’histoire locale à ses hôtes.

 

Développer une activité d’accueil social à la ferme : l’accueil de mineur.

Intervenant : Hamid Ben Hahmed – éducateur.

Dates : Mardi 18 octobre – mardi 8 novembre.

Lieu : Limoux.

Objectif : Objectif général de l’action de formation :

Permettre aux agriculteurs de développer ou de conforter une activité d’accueil social à la ferme (accueil de mineurs) et intégrer les projets en cours de construction.

Maison Paysanne :

Adear 11 :

Dressage du chien de troupeau – débutant

Deux sessions différentes sont organisées :

– soit les mercredi 19 et jeudi 20 Octobre 2016 (session 5) : la formation sera animée par Bruno Thirion, éleveur et formateur, et se déroulera à Rouvenac.

– soit les jeudi 27 et vendredi 28 Octobre 2016 (session 6) : la formation sera animée par Marlène Lefevre, éleveuse et formatrice, et se déroulera à Cenne Monestiés (Montagne Noire).

Les éleveurs débutants et les chiens débutants sont les bienvenus.

 

Dressage du chien de troupeau – perfectionnement

Formation de deux jours, les 09 et 10 Novembre 2016sera animée par Bruno Thirion, éleveur et formateur et se déroulera à Rouvenac.

Contact : Adear : 04 68 31 09 05

 

Nature et Progrès :

Initiation au diagnostic des sols par les plantes bio-indicatrices”, organisée par Nature et Progrès Aude, les 22 & 23 novembre prochains à Fa (11260). Contact : 04.68.20.94.75 ou par mail à np11@laposte.net

 

Rencontres Nationales des Agricultures (RNDA) à l’agro-campus de Tours-Fondettes (37) du vendredi 21 au dimanche 23 octobre.

Les RNDA sont organisées par le réseau InPACT, la Confédération Paysanne et les Amis de la Confédération Paysanne tous les deux ans.

Cette année le thème général est « Manger, c’est d’un Commun ! ».

Ces rencontres sont un lieu de partage, d’échange et de travail autour de l’alimentation.

Au programme :

–             2 tables rondes,

–             6 ateliers,

–             1 plénière de restitution

–             Une journée ouverte au grand public avec village des associations, animations grand public, marché paysan…

–             Des soirées conviviales

Ouvertes à tous les adhérents de nos réseaux, les inscriptions sont lancées, deux possibilités :

– Directement sur le site des Rencontres, rubrique “Inscriptions” : www.rencontresdesagricultures.com/index.php/inscriptions

– Par courrier en imprimant le bulletin d’inscription du document en pièce jointe (inscription prise en compte uniquement à réception du chèque, à envoyer à l’adresse indiquée sur le bulletin)

 

L’instant des adhérents :

Nous avons décidé de publier une partie de vos livres d’or.

Pourquoi ? Parce que ces commentaires reflètent la qualité et les valeurs du réseau.

Mai 2016

Bonjour à toute la belle équipe du gîte de LA BASTIDE,

Ce message pour vous dire que nous avons terminé notre sentier CATHARE avant hier soir à PORT LA NOUVELLE. Ce fut un merveilleux voyage à pied. Nous souhaitons vous remercier de votre accueil, de vos repas et du très bon moment que nous avons vécu en votre compagnie. Nous espérons vous revoir sous peu. Encore 1000 mercis de prendre le temps de nous recevoir, marcheurs que nous sommes en quête d’une authenticité qui est toujours de mise chez vous.

Bien amicalement

JACQUES et CHRISTINE L.G.


Juin 2016

Sur le chemin des sentiers Cathares, l’accueil au gîte de la Bastide a été très apprécié ainsi que la table, sans oublier la nuitée pour reprendre des forces et continuer notre chemin.Pour cela MERCI. Je n’ai pas pu m’empêcher de prendre aussi les vaches en photos…(fille de paysan!!!!!)

Bon souvenir

Josiane G.


Juillet 2016

Bonsoir,

Nous voulions vous remercier de l’agréable séjour que nous avons passé dans votre gîte.

Nous avons eu de très bons moments en compagnie des autres randonneurs autour de la table et aussi des connaissances extraordinaires de votre mari sur la région et les Cathares. Il nous a captivé.

Ce fut un enrichissement que nous n’oublierons pas. Vos repas sont délicieux et nous aimons la cuisine du terroir. Tout nous a satisfait. Nous vous souhaitons un bel été et encore merci pour ce délicieux accueil.

Un gîte que nous recommandons.
Christine B.


Août 2016

Bonsoir,

Nous prenons enfin la plume pour vous remercier pour la chaleur et la sincérité de votre accueil :

–          Les apéros du soir, abondamment commentés par Richard, ont toujours été un régal, et variés en tout type de Rivesaltes et Blanquette de Limoux ; le contact avec les autres hôtes n’en était que plus facile.

–          Les dîners étaient succulents, bien préparés, abondants et bien arrosés ; les discussions très enrichissantes.

–          Les conseils de Richard nous ont guidés à merveille : nous avons donc fait un crochet par Mantet, avec une nuit à La Cavale, et par Montségur, pour y dormir, mais surtout pour nous enivrer des récits de Fabrice sur le château et son histoire.

Donc, nous vous adressons encore un très grand merci amical pour la qualité de votre accueil, votre témoignage de vie et vos engagements aux côtés de José BOVÉ ou contre NDDL (tout nantais que nous sommes), et on en passe ; avec une mention pour Richard, et ses conseils éclairés, et pour Géraldine, qui nous a gentiment laissés envahir son petit coin de terrasse-jardin où, un soir, nous avons siroté un Maury avec un petit cigare, calés dans ses fauteuils, en contemplant vos paysages quotidiens.

Bonne continuation à tou-te-s,

Bien amicalement,

Jean et Pascale W.


Vacances = errance, rencontres, partage, découverte, envie d’Espagne… 

Alors naturellement et évidemment avec le site internet Accueil-Paysan, recherche, demande, échange de mails. Déjà on sent l’hospitalité et la gentillesse de nos futurs hôtes juste par leurs réponses. Envie aussi de faire coucou à Florence et Michel à la Cavale à Mantet (http://la-cavale.fr/

). C’est presque sur la route, alors go !! Quelques jours chez eux à parcourir la montagne, à apprécier leur accueil chaleureux, déguster les excellents plats copieux et réaliser que les vacances ont vraiment commencé.

Ensuite, direction Sant Sadurní de l’Heura, l’arrière-pays de Gérone pour découvrir ce havre de paix à 20 mn de la Costa Brava, manger l’excellent pain à base d’anciennes variétés de blé de Ramon et bavarder gaiement avec Antigona. Courageux de se battre avec d’autres jeunes copains pour développer une agriculture biologique paysanne à taille humaine encore peu reconnue en Espagne.

(www.accueil-paysan.com/fr/catalog/structure/1493/)

Poursuite des vacances dans les Asturies. Là encore, nous passons une semaine splendide à sillonner la région sur les bons conseils de José et Patricia, à profiter de leur magnifique demeure où tout est fait pour le bonheur des accueillis et, consommer les produits de leur abondant jardin.

(www.casadelnaturalista.com)

Nous leur parlons d’Accueil Paysan et découvrons qu’en fait ils connaissent très peu le mouvement. Les graines semées par la France ont peu germé.
Le souhait de faire connaître et prospérer Accueil Paysan International : juste une illusion ?

Mais tout de même, ce réseau a le mérite d’exister et de permettre, à nous AP et AAP français, de voyager dans l’esprit qui nous anime et nous fait croire en ce mouvement.

Agnès Alberola- Andréas Müller

 

LA RECETTE PAYSANNE :

Paysan-herboriste dans l’Aveyron, Naturellement Simples cultive en permaculture cinq cents variétés de plantes aromatiques et médicinales. Notre ferme et son jardin botanique sont idéalement situés dans le sud de l’Aveyron, à Saint-Laurent-de-Lévézou, à 750m d’altitude

Séverine Pioffet vous propose une recette issue de ses stages de cuisine sauvage.

Pour en savoir plus :

http://www.plantes-aromatiques-aveyron.com/

Boulettes de lamier pourpre

Ingrédients :

  • 500g de millet déjà cuit
  • 80g de feuilles de lamier pourpre
  • 2 oignons
  • 8 gousses d’ail
  • 2 carottes
  • 1 œuf
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • graines de sésame
  • sel, thym

Mélangez le millet, le lamier et l’oignon hachés finement, l’ail pressé, les carottes râpées, l’huile, le sel et le thym. Formez-en des boulettes et roulez-les dans les graines de sésame. Disposez dans un plat huilé que vous mettrez à four moyen pendant 20 minutes.

Se déguste bien chaud accompagné de sauce ou de légumes.

 

ANNONCE PAYSANNE :


Proposition d’installation progressive et accompagné en élevage ovin/permaculture

Nous sommes deux permaculteurs/éleveurs dans l’Aude depuis trente ans. Nous sommes aussi for

Les sujets suivants seront abordés (le tout dans un approche transition) :
1) Régénération des sols.
2) Gestion et amélioration des pâturages.
3) Cycle de l’année ovine, agnelage, tonte, sevrage, etc.
4) Gestion naturelle des parasites.
5) Récoltes des fourrages et d’arbres fourragers.
6) Pose et entretien des clôtures.
7) Comm

ercialisation en vente directe.
8) Arboriculture – greffe et taille.
9) Récoltes et transformation.
10) Jardinage familial – production de légumes à l’année, et pour les stages

11) Gestion douce de la forêt – bois de chauffage – bois d’œuvre – fabrication des manches en bois, des piquets, etc.
12) Gestion 

de l’eau – captage – stockage – distribution.
13) Conduite et entretien de matériel agricole et outillage.
14) Entretien et construction de bâtiments et matériel d’élevage et toutes tâches annexes.
15) Comptabilité et dossiers administratifs.
16) Divers projets de diversification en cours – enseignement, accueil des stages, transformation, mais aussi tous les projets de diversification élevage, par exemple avicole/porcin au sein des vergers mais d’autres projets agricoles sont aussi ouverts à l’étude.

Profils recherchés :
Un ou deux apprentis Permaculteurs éleveurs agro-sylvo-pastoralistes :

1) Prêts à aborder des papiers administratifs agricoles. (ça fait partie de la réalité agricole européenne actuelle !)
2) Autonomes, à l’écoute, et sachant prendre des initiatives.
3) Polyvalents : être prêts à bricoler, jardiner, faire de la mécanique etc.

4) Aimant les animaux et les plantes, car quand on aime, on ne compte pas et on s’occupe bien d’eux.

Avec un esprit coopératif et observateur, ouvert aux alternatives, respectueux, positif de nature, vaillant et honnête.

Nous cherchons à travers cette expérience à trouver un/une/des repreneur(s) de notre activité agricole (à moyen terme); c’est-à-dire – les outils, le troupeau, l’utilisation des pacages et les arbres fruitiers, avec une éventuel transmission de nos divers droits agricoles acquis.

Les terres ne sont pas à vendre n’étant pas à nos noms. Une partie du foncier appartient à une SCI familiale, d’autres parties sont sous convention pluriannuelle ou commodat.

Par contre, les clôtures sont en place, les papiers sont en ordre, les droits agricoles sont acquis- ICHN, PAC etc, et les relations locales sont très bonnes. Il y a des pommiers, poiriers en pré verger déjà en production. Toutefois il sera souhaita

ble d’acquérir un bout de terrain pour faire sa propre ‘zone un’ – c’est-à-dire une maison et un bâtiment agricole adapté.

Si votre candidature est acceptée (après une période d’essai) on envisage de travailler ensemble quelques années et participer a la mise en place d’un groupement de travail, utilisant divers outils sociaux (sociocratie, mandala holistique,) et des structures juridiques à définir ensemble (Scoop, Gaec, association etc).

Il s’agira avant tout de collaborer dans une expérience humaine; un design social avec comme pré-requis essentiel, la volonté de tous les participants de travailler sur eux-mêmes.

Nous le voyons comme une expérience de transition, avec mise en œuvre de la modularité, la diversité, et les rétroactions directes dans le domaine de l’interaction humaine. L’activité agricole et vivrière en est un support; le vivan

t nous offre un reflet direct de notre interaction humaine.

Si ce projet vous intéresse nous vous invitons à nous adresser une lettre de motivation et un descriptif 

de votre parcours. 

Pour information, merci
Contact : Andy Darlington /
andrew-darlington@orange.fr 04 68 69 84 52

 

 

Accueil Paysan, Quésaco ?

Passez vos vacances à la campagne !

Vos hôtes Accueil Paysan vous accueillent dans leurs maisons, à leurs tables, en auberge, en chambre, en gîte ou en relais, en milieu rural. En région Occitanie Pyrénées Méditerranée, pour se loger, se restaurer, s’évader et, découvrir des produits locaux du sud de la...

lire plus

Accueil Paysan, Quésaco ?

Tout d’abord, partir à la rencontre d’ Accueil Paysan, c’est aller à la recherche de lieux apaisants, chaleureux, pour des séjours en famille, entre amis ou seul, grâce à une pratique de l’accueil convivial et solidaire. Aussi, vous séjournerez chez des paysans ou des...

lire plus

La SCIC Maison Paysanne de l’Aude débarque !

La Maison Paysanne de l'Aude, du statut associatif vers une SCIC début décembre 2018 ! Des idées et des projets pour le développement de l’agriculture paysanne audoise Valeurs et objectifs de la SCIC Maison Paysanne de l’Aude La future SCIC Maison...

lire plus

Découvrir nos évènements, actualités, formations et autres en Occitanie …

Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°36

Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°36   L'actualité déPaysante du réseau d'Accueil Paysan Occitanie ! Retrouvez le journal dans son intégralité sur ce lien ou sur l'aperçu de la première page. Rappel de l’édito de la FNAP de mars-avril Nous vous avions alerté...

lire plus