Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°40


Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°40

 

L’actualité déPaysante du réseau d’Accueil Paysan Occitanie !


Retrouvez le journal dans son intégralité sur ce lien ou sur l’aperçu de la première page.

Pesticides : douze ans de combat

Paul François, le paysan charentais qui se bat contre Monsanto, est venu faire une
conférence à Saint-Chels, petit village des Causses du Quercy. Il a présenté ses problèmes
de santé, causés par un herbicide de Monsanto en 2004 et son combat judiciaire contre
la firme. Une bataille qui dure depuis plus de douze ans.
Il a créé et il préside l’association Phyto Victimes pour réunir et aider les paysans
empoisonnés. Adhérer à cette association, c’est le soutenir dans cette longue et difficile
lutte.
Il a écrit un livre : «Un paysan contre Monsanto» publié aux éditions Fayard, dans lequel
on découvre son charisme, son humanisme. Un livre à mettre à disposition de nos hôtes.
Il a été hébergé dans un Accueil Paysan lors de cette soirée riche d’échanges respectueux,
avec un public composé de convaincus autant que de sceptiques. Merci à Paul, pour
l’éveil des consciences qu’il suscite et pour les sacrifices qu’il a consentis pour cette cause.
Vous pourrez bientôt le découvrir dans un documentaire : « La vie est dans le pré », qui a
été diffusé le jeudi 27 février à 23 h sur France 3 (pensez au Replay) : https://lc.cx/mriw
Dominique Pourcel (46)

Un réseau d’accueil social
en Occitanie

En cohérence avec sa charte éthique, le réseau
Accueil Paysan se veut ouvert et accessible à tous
et toutes. C’est pourquoi depuis une dizaine d’années,
le réseau, en lien avec les CIVAM, pratiquel’accueil social
pour un public précarisé et fragilisé.
Il s’agit d’offrir un temps de répit et de partage de notre activité et/ou de notre vie
quotidienne, de notre environnement par des séjours de rupture, de vacances ou de
relais, avec ou sans hébergement, sur des périodes plus ou moins longues.
À l’échelle nationale, des formations pour les accueillant-es labellisé-es accueil social
et des partenariats avec des structures sociales sont d’ores et déjà mises en place. Plus
localement, Accueil Paysan 11-66 a lancé une dynamique en mettant, entre autres, les
accueillant-es en lien et en organisant des formations.
La dynamique étant lancée, AP 32-65-31 s’en est
emparé et s’est proposé de faire un guide des
accueillant-es en accueil social de toute la région.
Ce guide devrait ensuite permettre d’aller à la
rencontre des structures sociales afin de connaître
leurs besoins en matière d’accueil à la ferme, de
montage des projets, de partenariat et… de
chercher des financements.
Ce projet a rencontré un écho favorable chez les
accueillant-es. Maintenant, y’a plus qu’à!
Laurence SHRU (32)

Deux nouveaux guides
en Accueil Social !

Pour qui ? Pour tous ceux qui souhaitent découvrir
ce qu’est l’accueil social tel que pratiqué par les
réseaux CIVAM et Accueil Paysan.
Le contenu (Livret 1) : définition, objectifs,
historique, démarche, modalités d’accueil,
témoignages ; mais aussi des réflexions
sur l’activité d’accueil, la ferme comme
support, le lien au travail social ; activités
et accompagnement proposés par les
réseaux CIVAM et Accueil Paysan
Le contenu (Livret 2) : ce livret reprend les
méthodes d’accompagnement « de l’idée
au projet », adapté à l’activité d’accueil. Il
donne les grandes étapes de la création
d’activité, des points de vigilance, des
conseils, des témoignages, des ressources.
Plus d’info : www.accueil-paysan.com, rubrique «la Boutique»

Bienvenue à l’asinerie d’en manaou

Nous organisons une journée portes ouvertes à l’asinerie d’en manaou le samedi 6 juin
2020 dès 15 h à Thil (31), avec un marché de producteurs locaux et bien sûr si des paysans
d’Accueil Paysan veulent participer en vendant leurs produits, ils sont les bienvenus !
N’hésitez pas à vous manifester!
En 2019, nous avons relevé 200 passages sur l’après-midi et
les producteurs qui ont vendu étaient assez contents pour
une première!
Asinerie d’en Manaou : asineriemanaou.jimdofree.com
Florence (31)

Du nouveau au départ de la Ferme équestre de Vispens!

Nous vous invitons à nous rejoindre pour une randonnée de cinq jours à cheval. Elle nous emmènera sur le plateau du Larzac,
le plus vaste et le plus méridional des Grands Causses, pays des Templiers et des grands espaces.
Nous chevaucherons dans ces paysages magnifiques et lunaires entre chaos ruiniformes, lavognes et vestiges templiers,
dolmens, orchidées, aigles royaux et vautours fauves, délices au roquefort…

Autant de bonnes raisons de venir galoper avec nous!
Et toujours, les week-ends équestres tout confort vers le
Rougier de Saint-Izaire et les randonnées estivales vers les
Raspes du Tarn…
Retrouvez toutes les informations sur le site :
www.fermeequestrevispens.fr
Retrouvez le programme de nos randonnées équestres :
» Rando Saint-Rome : consulter la fiche
» Entre Causses et Rougier : consulter la fiche
» Rando Templiers : consulter la fiche
» Rando Estivale : consulter la fiche
Claire et Laetitia (12)
Ferme équestre de Vispens Aveyron cheval Saint-Affrique
www.fermeequestrevispens.fr

Au-dessus de la Cèze

Après avoir virevolté dans la montagne
Tu m’as dit, c’est là, tourne à gauche!
En faisant un geste impérieux de la main
On s’est enfoncé sur un chemin pierreux
Bordé de pins, de châtaigniers et de fougères
La forêt vaporisait ses parfums d’humus et de sauvage bruyère
Dans le vacarme a capella des cigales
On a quitté le bitume pour un sentier plein de cailloux
Sur le côté, une pancarte en bois façon totem nous ouvre la voie
Tiens, une serre ici, puis une caravane verte accroupie, sur le côté gauche
Où m’emmènes-tu dans ta forêt profonde?
J’ai rangé la voiture sur le petit terre-plein à l’entrée
Sous une poignée de pins
Pas mécontents d’être arrivés à bon port
Où ça, je te le demande
À la Baraque pardi !
On descend un escalier
Bois, terre, granite,
On entend le bruit de l’eau qui coule en contrebas
Les murettes courent sur le flanc des collines
Formant des portées qui rythment les versants des massifs
Frêles murailles de Chine
Fragiles retenues de mémoire paysanne
Debout face aux vents, aux orages et au temps de diables
Bâties, démolies, remontées, éboulées, rafistolées depuis des siècles.
La baraque…
Ça sonne comme un nom d’île perdue au milieu de l’océan,
Une oasis de civilisation mineure au bord d’un monde à l’envers
Un lieu de senteurs pour demain,
Un lieu loin des villes
Un lieu pour tes rêves de nature et de sauvageonne
Ma douce extrême
Nous voilà bien arrivés!
Lysanne, brunette au regard brillant nous accueille,
Et nous salue de son accent d’outre-Atlantique
Le cœur, estuaire grand ouvert
Elle écarte les lanières du rideau en plastique rose de la cuisine
Où s’active Jonas, torse nu, barbu, écureuil trappeur au regard malicieux
Garçon de pays, rêveur égaré en plein champ
Chant du père, chante mère
Dîner de fleurs, bourrache, mauve et soucis
Nous savourons ensemble fragrances et couleurs
Table ouverte, offerte, dépliée
Elle et lui, redessinent leurs terrasses intérieures
Quelques moutons, deux ânes
Lysanne et Jonas
Tout vivants avec trois fois rien
Tu m’emmènes sur les traces de leur vivifiante utopie
Nous descendons le val pour aller à la Cèze, quelques centaines
de mètres en contrebas
On lézarde au soleil finissant
En se trempant dans l’eau fraîche de la rivière,
Paumes tendues d’onde pure
Des poissons se faufilent entre nos jambes
On se prélasse sur le dos généreux
Que forment les blocs de granite
Venus du fond des temps
Batraciens immobiles et bienveillants
À la peau rugueuse et chaude
Dis, on est bien arrivés là ?!
Oui oui, on est bien, arrivés.
Tu ne rêves pas.
Dans ce coin de paradis arraché à la dureté du sol
Depuis quelques jours,
Nous admirons les campanules,
Les hêtres tordus aux masques grotesques
Les chenilles multicolores,
Les libellules qui se posent avec une délicatesse de ballerine sur
ton chemisier cambodgien
Et qui diamantinent ta peau
D’or et de turquoise
Nous ramassons des petits cailloux satinés
Qui écrivent de leurs déliés l’alphabet de notre chemin à venir
Un renard dans la nuit,
Une étoile filante
L’appentis d’une magnanerie effondrée,
L’azur merveilleux d’un ciel en juillet
Les rides des portes anciennes
Le parchemin craquelé des platanes
Les courbes d’un portillon d’église romane
Le ver luisant niché sous une lauze
Les grosses marches d’ardoises toutes chaudes
Entre ton souvenir enchanté… et demain
Il y a ce lieu-dit,
Dis, on est bien arrivés là ?
Le 16 juillet 2019 – texte d’un vacancier à la ferme de la Baraque (30)

A.R.T.S : Quésaco ?

L’association ARTS existe depuis 19 ans, son activité a démarré au Pays basque.
Avec de nombreux bénévoles, et acteurs associatifs locaux, elle fut à l’initiative
d’évènements importants tels que : «De l’Humus à L’Humain» avec Pierre Rabhi
et les Colibris en 2003 et 2007, un Forum ouvert à Bayonne, des ateliers avec
les associations locales sur l’environnement, des portes ouvertes, des ateliers
créatifs… etc. Depuis son installation dans l’Aude, l’association a permis d’accueillir
et d’organiser les sessions suivantes :
– Jardin co-créatif Peralendra avec Élie Audureau (2015)
– Ateliers d’initiation à la permaculture
– Ateliers de cueillette & cuisine avec les plantes sauvages comestibles
– Stages de Gong Fu Shaolin avec le maître Wang Zili (2017-2018)
– Soirée de soutien pour le Népal avec l’association Les Sentiers du Yak (2017)
– Danse dans la nature avec des danseuses tchèques. (2019)
– Séjours des Scouts de Limoux, des Scouts et Guides de France d’Angers, des Éclaireurs de la Nature de Montpellier (2019)
Pour l’association A.R.T.S
Christine Jermann

Éveil et nature en Haute Vallée de l’Aude

Agréé refuge LPO, Stella Gaia est une réserve naturelle pédagogique située à 25 min de Limoux et Couiza, à 40 min de Carcassonne, sur la petite commune de Bourigeole. Porté par l’association A.R.T.S (Arts, ressourcement, techniques
d’accompagnement, solidarité) le projet se déploie dans un vallon préservé de treize hectares de prairies, forêts, étangs, sources et des bâtis en pierre traditionnelle du
pays. En souvenir de l’ancienne route de Limoux à Chalabre, le « Liaison chalabrais », ce chemin de randonnée répertorié vous conduira jusqu’à la propriété ou, pour les
bons marcheurs, vers Machore à Saint Benoit.
Au cœur d’un « Espace Naturel Sensible» de la Haute Vallée de l’Aude, nous
œuvrons à créer un refuge de biodiversité, de préservation de l’écosystème local.
La découverte et la connaissance des animaux familiers et sauvages, des végétaux, des milieux naturels présents (bois, prairie, étangs, mare, minéraux, etc.) permet de transmettre aux plus jeunes la connaissance des espèces qui les entourent et le
respect de l’environnement nécessaire à leur survie.
Nous vous invitons à des rencontres conviviales, familiales, à des évènements originaux, des ateliers, des journées à thèmes, etc. Nous favorisons une approche ludique, sensorielle et créative pour prendre conscience de l’importance vitale aujourd’hui du respect de la nature au quotidien, de l’interaction et l’interdépendance du vivant, pour rendre également chacun acteur de son apprentissage (méthode active et participative, écologie relationnelle) et développer ainsi un comportement
écocitoyen et écoresponsable.

Voici quelques propositions d’activités à partir de mai 2020 :
. La création de sentiers thématiques (ex : botanique, aromatique, sensoriel, chemin
de l’eau, sentier des étoiles…)
. Le balisage de ballades et circuits sur le lieu et sur la commune en lien avec les
associations locales et les habitants intéressés (observer, repérer, répertorier, parcours, jeux…).
. Ateliers :
– fabrication de nichoirs, nourrissoirs, créations naturelles dans la nature (land art) ou à partir de récupérations sur place (liane, pierre, branche, feuilles…), patouilles créatives collectives, herbiers…
– de la cueillette à la fourchette (du potager de saison, du jardin aromatique et médicinal, des plantes sauvages comestibles à la cuisine)
– soins aux ânes, relaxa’ânes.
– écologie relationnelle : se poser et se reposer dans la nature, apprendre à
respecter ses cycles à l’images des cycles des saisons; écouter, s’émerveiller;
s’autoriser à expérimenter, créer, s’exprimer (ex. : fabrication d’un bâton de parole), partager sous l’arbre à palabres, raconter, imaginer…
– activités avec la LPO et les associations locales de protection de l’environnement.
– accueil pour école dans la nature, des centres de loisirs, des groupes de scouts, éclaireurs de la nature… (accueil déjà mis en place en 2019).
En famille, en groupe ou seul pour un temps de reconnexion, nous vous accueillons en gîte, chambre, camping, tente inuit, pour des vacances au bout d’un vallon magnifique, un véritable havre de paix et de reliance !
Renseignement et inscription – Programme sur demande
A.R.T.S association 1901 – Stella Gaia
contact@voyageaucoeurdesoi.fr

Le coin des recettes

Rillettes de lentilles aux noix de Grenoble


Ingrédients :
200 g de lentilles vertes cuites, 80 g de
noix, 1 gros oignon rouge, 2 à 4 c.à.s. de
sauce soja (tamari), 4 c.à.s. de jus de citron,
1 c.à.s. de sucre (roux c’est mieux), Huile
d’olive, 1/2 c.à.c. de piment doux fumé ou
du paprika fumé, sel, poivre.
Préparation :
Préchauffer votre four à 200 °C.
Faites-y torréfier les noix 8 minutes environ
au four à 200 °C. Vous pouvez aussi le faire
à sec dans une poêle.
Émincez très finement l’oignon, ce qui vous
permettra d’obtenir, entre autre, la texture
en filament des « rillettes ».
Faites dorer les oignons dans une
poêle avec de l’huile d’olive, ajoutez la
cuillère à soupe de sucre et laissez un
peu caraméliser. Mettez ensuite tous les
ingrédients : les lentilles, les noix torréfiées,
les oignons cuits, le jus du citron, le tamari
dans le bol de votre mixeur.
Mixez, mais pas trop finement, de manière
à avoir une texture pas trop lisse.
Si le mélange est trop sec à votre goût,
ajoutez de l’eau, éventuellement celle issue
de la cuisson des lentilles. Salez et poivrez,
ajoutez la pointe de paprika fumé. Corrigez
l’assaisonnement au besoin. Disposez en
bocal ou en une terrine. Servir avec du pain,
des cornichons, n’oubliez pas éventuellement
le petit coup de rouge… bio !

Galettes de millet aux épices


Cuire du millet (1/2 verre par personne – 1 vol pour 2 volumes
d’eau) dans un bouillon de légumes maison ou cube bio, soit dans
une casserole, soit au cuiseur à riz. Mélangez le millet cuit avec
des champignons de Paris coupés fins, une carotte râpée, des
oignons rouges ciselés fins, des herbes fraîches. Ajoutez sel, poivre
noir, masala sans piment ou du curry ou des épices à couscous.
Ajoutez un œuf, une belle cuillère de maïzena ou de l’arrowoot
pour les véganes. Mélangez le tout avec 1 cuillère d’huile d’olive,
un peu de tamari. Façonnez des galettes avec une grosse cuillère
et disposez dans une poêle huilée bien chaude. Retournez quand
c’est bien doré. Servir avec une salade composée.

Crème rose et verte à la russe

Cuire des betteraves rouges crues avec des pommes de terre,
un oignon doux, une gousse d’ail. Sel et poivre. Mixer. Verser de
la crème de soja ou crème fraîche. Servir avec de la menthe ou
coriandre hachée finement.
Salade surprise février 2020
Cueillir les pâquerettes, les fleurs de bourrache. Dans un joli
saladier, disposez : des feuilles d’endives, de salade d’hiver,
d’épinards frais, de jeunes feuilles de chou kal, des boutons de
chou ou de fenouil montés, les fleurs. Assaisonnez avec une sauce
à base de tahin (purée de sésame), citron et huile d’olive.
Pour l’association A.R.T.S
Christine Jermann

Crackers au thym citron

Ingrédients :
• 15 g de thym citron frais
• 30 g de crème de soja
• 40 g d’huile d’olive pimentée Soleil Levant
de Naturellement Simples
• 60 g de farine bise
• 60 g de farine de riz
• 5 g de poudre à lever
• 2 g de sel
Retirer les tiges dures du thym citron, puis placer les feuilles et les
fleurs dans le bol d’un blender. Ajouter l’huile d’olive et la crème
de soja et mixer finement.
Dans un saladier, mélanger les farines avec la poudre à lever et le
sel, puis ajouter la préparation précédente. Ajouter un peu d’eau
si besoin et former une boule.
Étaler cette boule au rouleau sur un plan de travail fariné, puis la
couper en losanges. Les placer sur une plaque à pâtisserie huilée.
Enfourner à four chaud (200 °C) pendant 12 minutes.
Astuce : vous n’avez pas de plantes fraîches sous la main? Pas de
souci, utilisez 4 g de thym citron sec à la place. Vous pouvez aussi
réaliser cette recette avec du thym frais ou sec.
Recette tirée du livre
«Ma Table Paysanne»
Tome 1″ de Séverine Pioffet
Livre sur ce lien : https://lc.cx/mriN

Accueil Paysan, Quésaco ?

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

La SCIC Maison Paysanne de l’Aude débarque !

La SCIC Maison Paysanne de l’Aude débarque !

La Maison Paysanne de l'Aude, du statut associatif vers une SCIC début décembre 2018 ! Des idées et des projets pour le développement de l’agriculture paysanne audoise Valeurs et objectifs de la SCIC Maison Paysanne de l’Aude La future SCIC Maison Paysanne de l'Aude...

lire plus

Découvrir nos évènements, actualités, formations et autres en Occitanie …

Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°37

Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°37

  Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°37   L'actualité déPaysante du réseau d'Accueil Paysan Occitanie ! Retrouvez le journal dans son intégralité sur ce lien ou sur l'aperçu de la première page. Rencontres régionales d’Accueil Paysan Début octobre, en Aveyron, les...

Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°36

Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°36

Journal d’Accueil Paysan Occitanie n°36   L'actualité déPaysante du réseau d'Accueil Paysan Occitanie ! Retrouvez le journal dans son intégralité sur ce lien ou sur l'aperçu de la première page. Rappel de l’édito de la FNAP de mars-avril Nous vous avions alerté...